Les critères déterminants dans la consommation d’un climatiseur/ventilateur

Depuis ces décennies, les climatiseurs/ventilateurs prennent une place incontournable dans tous types d’habitations (résidence principale, appartement, logement collectif, etc.). Évidemment, durant une période de grandes chaleurs, ces appareils électroménagers apparaissent comme un cadeau venant du ciel. En l’occurrence, avant de s’équiper de ces appareils, l’idéal est de connaître la consommation climatiseur ventilateur qui dépendra de plusieurs critères.
Avant tout, si les climatiseurs/ventilateurs ont depuis longtemps étaient considérés comme des appareils peu écologiques qui font augmenter la facture d’électricité, ils ne sont pas si énergivores que les radiateurs électriques. En l’occurrence, la consommation climatiseur ventilateur varie en fonction de plusieurs critères. Elle dépend ainsi de la puissance de l’appareil, le modèle, la classe énergétique, le nombre d’heures d’utilisation, etc. À ce sujet, un climatiseur de classe A fonctionnant seulement 8 h par jour va consommer moins qu’un modèle appartenant à la classe G qui fonctionne à son tour toute la journée. Dans le besoin de connaître exactement la consommation électrique d’un climatiseur/ventilateur, il suffit de multiplier la puissance du compresseur par le nombre d’heures de fonctionnement et le prix du kWh.

Comment réduire la consommation climatiseur ventilateur 

Selon le type, la grandeur d’une maison, ainsi que le nombre de pièces, la consommation d’électricité d’un climatiseur/ventilateur peut atteindre jusqu’à 1400 euros par an. Un coût qui peut être trop élevé pour un seul appareil. Ainsi, la solution idéale pour y faire face est de réduire au minimum la consommation. Pour ce faire, l’astuce « grand-mère » consiste à ouvrir les fenêtres et installer les ventilateurs de manière stratégique dans la maison. Pour réduire la consommation du climatiseur/ventilateur, il suffit aussi d’installer un thermostat programmable équipé d’un minuteur. Cela permet ainsi d’éteindre ou de réduire la consommation électrique de l’appareil quand la maison est vide. Vous pouvez également faire des économies de gaz en parallèle. En outre, on peut aussi réduire la consommation en remplaçant le climatiseur par un autre de modèle plus récent et efficace. Pour cela, il faut exclusivement tenir compte des critères d’économie d’énergie et des déductions fiscales. Par ailleurs, dans le cas de gros travaux d’aménagement, il serait plus judicieux d’améliorer l’isolation de la maison tout entière.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *